C'est après deux jours de route seulement que je dépasse la frontière française pour une première escale. Je décide alors de passer deux nuits dans une ferme pour faire du woofing.

"Terre de Sens" est un projet de ferme collective à Bermeries qui regroupe plusieurs bénévoles et dont le but est de créer de la vie dans la ferme au travers d'activités et de woofing. Ici, on tente une approche la plus naturelle possible pour faire pousser toute sorte de légumes. Je n'ai pas trop d'une journée et demie pour reposer mes jambes après les 110 km qui me séparent de mon point de départ.

J'ai donc l'occasion d'apprendre l'agriculture sans pesticides et de comprendre les coulisses d'un métier fort respectable puisqu'à la base de notre alimentation.

C'était également une occasion idéale pour faire de nouvelles rencontres. Pleins de bons moments passés autour de plants de betteraves et de bons plats.

Bref, une étape de laquelle je ne sors pas indifférent. De quoi recharger les batteries pour un nouveau départ vers l'inconnu.

Je remonte sur mon vélo vendredi pour me diriger vers l'Alsace et la Lorraine.